4 réponses

  1. Étienne
    26 février 2012

    Salut Stéphane,

    c’est très intéressant l’analyse du coût que tu fais. as-tu l’impression générale que les arnaques sont moins courantes au Vietnam, je me souviens un émission de top gear ou les trois animateurs se sont fait confectionner des complets en soie pour un prix franchement dérisoire.

    • Stéphane Pageau
      28 février 2012

      Merci Étienne! Pour ce qui est des arnaques, il y en a passablement, ici aussi; par exemple, les chauffeurs de mototaxi te surchargent le prix du trajet. C’est difficile de les éviter, ces surcharges, car les chauffeurs semblent s’entendre sur des prix minimum pour les touristes.

      Quant aux tailleurs, il y en a beaucoup au Vietnam, et il paraît que, effectivement, on peut se faire faire des complets à des prix dérisoires.

  2. annick
    27 février 2012

    J’ai pour ma part de très bons souvenirs du Vietnam , le bruit et l’agitation des villes (j’ai adoré!) on a l’impression que rien ne s’arrête jamais, ( tu vas vite devoir apprendre à traverser les routes ….) je me rappelle de mes promenade à 5h du matin dans les rues de Hô Chi Minh-ville (Saigon) où les habitants profitent de la fraîcheur matinale pour faire leur sport( collectif avec mégaphone , ou individuel) il y a des gens partout. C’était génial. Et je te conseille de goûter le fameux » Pho »la soupe aux 24 ingrédients ..tout un poême!
    Il faut également se perdre dans les ruelles , s’enfoncer dans la ville et la vivre…..
    très bon séjour au Vietnam

    • Stéphane Pageau
      28 février 2012

      Content de voir que tu as apprécié ton séjour au Vietnam, Annick. J’apprécie de plus en plus le pays, à mesure que je le découvre. C’est vrai qu’une ville comme Ho-Chi-Minh-Ville bourdonne sans arrêt, surtout avec toutes ces motos. Je n’ai pas encore été à Hanoi, mais j’imagine que ce doit être la même chose là-bas. Merci pour les tuyaux et les bons mots! J’ai déjà goûté au Pho et j’aime beaucoup. J’ai aussi aimé le tofu grillé avec la citronnelle. Par ailleurs, je sais maintenant comment bien traverser la rue, ici; c’est un art complexe, mais qui s’apprend tout de même… ha ha.

Laisser une réponse

 

 

 

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Retour au début
mobile bureau